Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
L'énergie et le pétrole
 
     
 

Santé du secteur
Adresses utiles
Presse spécialisée
Les principales entreprises en France
Sélection de livres

 
     
 
Santé du secteur

L'activité

La France connaît une renommée internationale dans ce secteur, en effet les cinq premiers groupes industriels français sont liés à l'activité de l'énergie et du pétrole. Le chiffre d'affaires cumulé pour l'année 2001 s'élève à 100 milliards d'euros.

Actuellement les secteurs du raffinage du pétrole et de l'électricité représentent respectivement plus de 40 % et plus de 30 % du chiffre d'affaires. La France dispose de groupes de très grande envergure et d'un savoir-faire reconnu sur le plan international.

Il ne faut néanmoins pas négliger quatre autres secteurs qui rassemblent le tiers des effectifs salariés des industries énergétiques : l'industrie d'élaboration et de transformation des matières nucléaires, le secteur de l'eau (captage, traitement et distribution), la production et la distribution de combustibles gazeux et, enfin, la production et la distribution de chaleur.

Dans l'électricité et le gaz, l'ouverture à la concurrence oblige les acteurs publics à repenser leur organisation. Déjà, EDF s'y prépare par l'internationalisation de ses investissements. Dans le gaz, les potentiels de croissance existent à la fois sur les marchés domestiques et étrangers. 

Les industriels de la production et de la distribution d'eau sont des entreprises internationales dont le potentiel de développement reste important.


Le recrutement

Le nombre de cadres de ce secteur est l'un des plus élevés des secteurs industriels.

Les recrutements externes, dont le niveau reste assez faible, sont stables. Les métiers de la production et de la commercialisation représentent l'essentiel des embauches .

La réorganisation du secteur (libéralisation de l'électricité, fusions dans le pétrole, etc.) devrait avoir des répercussions sur les niveaux de recrutements à venir. 


Suite de l'article

Page 1 - 2 - 3 - 4

Au sommaire :

Création d'entreprise : Dictionnaire de la finance et du capital risque

Stratégie emploi : Dossier sur le secteur : L'énergie et le pétrole


 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page