Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Droits et démarches
 
     
 
  Vous êtes demandeurs d'emploi :

L'emploi des personnes handicapées

Le handicap, ce n'est pas seulement la cécité, la surdité ou encore le fauteuil roulant. Il s'agit également de tous ce qui est du domaine de l'allergie, des problèmes osseux, musculaires… A ce titre, les personnes concernées sont beaucoup plus nombreuses qu'on ne le croit.

La dispense de recherche d'emploi

Elle s’adresse à une certaine catégorie de demandeurs d’emploi " seniors " et permet d’être affranchis des démarches de recherche d’emploi. Si ça vous intéresse, suivez les abeilles sur les traces de la DRE…

Inscriptions à l’Assedic

Les conditions pour percevoir l’ARE

Les ARE, Aide au Retour à l'Emploi, sont versées tous les mois aux demandeurs d’emploi correspondant aux six critères déterminés par l’Assedic.

Attention quand vous cherchez des informations sur ce sujet vérifiez que les documents sont postérieurs à janvier 1997, date de la dernière réforme !

Le PARE

Le PARE (Plan d’Aide au Retour à l’Emploi), accompagnement personnalisé du demandeur d’emploi vers l’embauche, donne lieu à polémique depuis plus d’un an déjà. Depuis son entrée en vigueur le 1er juillet 2001, on en entend encore beaucoup parler. Mais, au fait, savez-vous exactement en quoi il consiste ?

Les différentes aides

Dans le Rucherzine du mois dernier nous avons fait le point sur l’allocation chômage, mais les AUD ne sont pas les seules allocations qui vous sont allouées.

Après l’Assedic et l’ANPE, c’est à la CAF (Caisse d’allocations familiales) que vous devez vous adresser.

Les aides pour la formation

Les stages de formation ne sont pas gratuits mais de nombreuses aides sont mises en place afin de vous faciliter l’accès aux différentes formations, quel que soit votre profil (chercheur d’emploi percevant l’AUD ou non, en conversion de convention, salarié…). Généralement si vous êtes chercheur d’emploi, vous pourrez percevoir la AFR, si vous en faites la demande dans les six mois qui suivent votre inscription à l’Assedic

Les candidats de plus de 50 ans

Vous avez été nombreux à nous poser des questions sur la recherche d'emploi des plus de 50 ans. Nous sommes allés rencontrer pour vous une consultante de l’APEC, Patricia FOLTYN, qui vous livre ici quelques conseils tactiques.

Calculez vous-même votre aide

Les ARE, Aide au retour à l'Emploi, sont versées tous les mois aux demandeurs d’emploi correspondant aux six critères déterminés par l’Assedic. Le montant et la durée des ARE sont calculés en fonction de votre âge et de la durée de votre cotisation au régime d’assurance chômage. Cette allocation dépend de votre recherche effective d’emploi.

Attention quand vous cherchez des informations sur ce sujet vérifiez que les documents sont postérieurs à janvier 1997, date de la dernière réforme !


  Vous êtes salarié :

La négociation de salaire

La négociation du salaire peut se faire soit au moment de votre recrutement ou encore lors d'une demande d'augmentation. Evidemment la négociation répond à certaines exigences qu'il vaut mieux respecter pour voir aboutir votre demande.

L'accident de travail

Chaque année, le nombre d'accidents du travail recensés s'élève à plus d'un million. Le risque varie avec la conjoncture économique. Il évolue en effet parallèlement à la croissance de l'emploi. Alors qu'une baisse du nombre d'accidents du travail a été amorcée dans les domaines de l'industrie et de la construction depuis les années 70, le tertiaire, lui, connaît depuis la même période, une augmentation de près de 70 %.

La reconversion

La reconversion est un thème de plus en plus abordé à l’heure actuelle. En effet, les techniques, qui évoluent de manière très rapide, et la concurrence internationale, amènent les entreprises à s’adapter dans les plus brefs délais et les salariés à acquérir de nouvelles qualifications. Qu’elle soit voulue ou imposée, c’est une période remplie d’incertitudes et souvent vécue difficilement par les travailleurs. C’est pourquoi les abeilles ont voulu faire part de leurs conseils pour tous ceux qui s’apprêtent à changer de parcours.

Votre salaire en euro

Au 1er janvier, la monnaie unique arrive. Depuis quelques temps déjà, les étiquettes de prix et les comptes bancaires ont été convertis. Pour vous permettre de vous familiariser davantage avec l’Euro, les abeilles vous proposent un tableau de conversion de votre salaire mensuel et annuel en Euros.

Les droits du candidat à l’embauche

Graphologie, astrologie, numérologie, morphopsychologie : un inventaire des sciences parallèles ? Non, des méthodes de recrutement utilisées par certaines grandes entreprises françaises.
En matière de recrutement, le principe en France était la liberté de l’employeur.
En 1992 a été commandé un rapport visant à envisager des mesures contre la dérive du processus de recrutement. Ce rapport c’est le rapport Lyon Caen. Le rapport dans ses conclusions propose un certain nombre de mesures visant à encadrer le recrutement. Sont ainsi proposés : la création d’une commission d’évaluation technique du recrutement, la mise en place d’une obligation de motiver le refus de recruter ou encore l’instauration de diplômes universitaires de recrutement.
Certaines de ces mesures seront reprises par une loi, la loi " Aubry " du 31 décembre 1992.
Cette loi va encadre le recrutement afin d’en limiter les excès et d’ouvrir des droits aux candidats s’estimant floués en imposant une certaine forme de transparence.
La loi, qui est la Loi Aubry du 31 décembre 1992, a inséré de nouveaux articles dans le code du travail. Ces articles imposent des règles aux employeurs comme aux candidats.

Le bulletin de salaire

Les régimes de retraite salariés

L'ensemble des salariés cadres et non cadres est soumis à une affiliation obligatoire aux régimes suivants : le régime général de sécurité sociale, et le régime complémentaire. Le système français est basé sur un système de répartition, c'est à dire que les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels.
Plus précisément, le salarié paye chaque année une cotisation destinée à financer ces deux régimes, mais il acquiert en contrepartie des droits pour sa retraite future.

Qu’est ce que l’intéressement ?

L'Intéressement est un mode de rémunération collectif et facultatif. Toutes les entreprises peuvent mettre en place un accord d'Intéressement, quelles que soient leur taille, la nature de leur activité et leur forme juridique.

C'est un outil de motivation des salariés qui permet de les associer à la réussite de leur entreprise à travers des objectifs de rentabilité, d'amélioration de la qualité, de productivité.
L'Intéressement représente un moyen privilégié d'obtention des objectifs de l'entreprise et d'accroissement des performances individuelles et collectives.

La participation

La Participation est obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés et présentant des résultats positifs (bénéfice net après impôts supérieur à 5 % des capitaux propres, loi du 7 novembre 1990).

C'est le droit pour tous les salariés de bénéficier d'une partie du bénéfice annuel de leur entreprise. La Participation, ou Réserve Spéciale de Participation (RSP), associe les salariés à l'activité de leur société et leur fait bénéficier d'une fiscalité particulière.

Le plan d’épargne entreprise

Le salarié se constitue une épargne avec l'aide de son entreprise
Le Plan d'Epargne d'Entreprise (PEE), est un système d'épargne collectif et facultatif, interne à l'entreprise. Toutes les entreprises peuvent mettre en place un PEE, quelles que soient leur taille, la nature de leur activité, et leur forme juridique.
Le PEE permet au salarié qui le souhaite de se constituer un capital investi en valeurs mobilières, avec un apport de son entreprise, appelé abondement.
En contrepartie d'une immobilisation des sommes versées durant 5 ans, l'épargne constituée est entièrement défiscalisée.

 

 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page